lundi 21 avril 2008

Doisneau encore et toujours.

Bien sur, il n'est plus utile de présenter Robert Doisneau et son oeuvre tant ces photographies on fait le tour du monde.

Dans le bouquin ou j'ai pris ces clichés, l'auteur explique " Doisneau possède au plus haut point le sens des situations cocasses, insolites et des décalages subtils..."

C'est tout à fait ce que l'on ressent avec ces photos :

J'adore le papy avec son clope au bord des lèvres et le sourire en coin.
Le couple aussi bien sur, qui a dit que l'amour c'était regarder ensemble dans la même direction ?



Le regard oblique (boutique de Romi)
Rue de Seine, Paris 6è, 1948



(Robert Doisneau, Jean-Claude Gautrand, Editions Taschen).

1 commentaires:

Melly a dit…

Pas d"'com pour Doisneau, pauv" petit oiseau !

j'aime beaucoup ses photos !