samedi 10 mai 2008

"Travailler c'est trop dur..."

Au cours de ma Looongue vie d'acharnée du boulot...
...non, vous y avez cru ? sans blague, allez je recommence.

Au cours donc de ma longue vie de réfractaire au travail , j'ai abordé de nombreuses facettes du monde du turbin.

Je n'irais pas jusqu'à dire que toutes mes expériences m'ont énormément apportées, ce serait mentir, mais j'avoue que je garde un souvenir ému de certaines d'entre elles.



J'ai commencé tout doucement pas des petits jobs d'été comme tout le monde :

Classique garde d'enfants, moins classique, peintre en bâtiment et menuisier. Bon c'était dans l'entreprise ou bossait mon père où j'ai simplement mis un coup de blanc sur la façade du bâtiment et bossé un peu à l'atelier, mais c'était vachement plus drôle que de garder des mômes.



Plus tard, année sabbatique entre deux années de fac.
(bon en fait j'avais totalement foiré tous mes concours d'entrée à plein d'écoles possibles et inimaginables et je n'avait pas vraiment le choix).
Comme toute bonne bretonne qui se respecte, je pars faire la saison d'hiver dans un hôtel des Alpes. Femme de chambre, je peux vous jurer que ce n'est pas une sinécure. Là on passe du souvenir ému au dégoût franc et massif, quand vous avez à nettoyer la chambre d'étudiants anglais en goguette un peu trop portés sur l'alcool.
Une chose est sure, le vomi au petit matin, ça marque.



Oh, bien sur, n'oublions pas, le boulot qui m'a bouffé tous mes étés pendant pas mal d'années : crêpière. Je suis la reine de la bilig, de la rozell et de la sklisenn.



Et puis, j'ai, entre autre, recensé les hommes et les poubelles (sans rapports aucuns), épluché des pommes de terre en usine (oui, oui ça se fait), servi en bar (incollable sur les cocktails)...

Le reste, mes expériences les plus sérieuses, mon parcours professionnel plus classique, c'est beaucoup moins drôle.


Et vous, un souvenir de vos jobs d'été ? un petit boulot (pas forcement petit) marquant ? une expérience à ne jamais renouveler ?

4 commentaires:

Melly a dit…

Ah OUI !!!!
un souvenir de job d'étudiante...en angleterre !
ouvreuse de cinéma avec une copine anglaise !!!

ouh la la les fou-rires, peux pas raconter en com " - vais le faire en article chez moi, tiens !
merci de l'idée Christèle !!!!

en gros, fallait marcher à reculon sans les travées avec le panier d'esquimaux - pas tourner le dos aux gens voyons : politesse british !
et les pennies que je rendais n'importe comment ...dans le noir, ah cette monnaie anglaise - half a crown et autres !

et ma torche (pour éclaire les pas des gens) que je balançais sur l'écran !!!

bon voilà un avant-goût pour toi !

bon pont !
dis "t'es où" en Bretagne on est voisines ?
ou cousines ?

Blandine a dit…

Eh ben, t'en as fait des petits boulots!! Moi c'était principalement les centres aérés! Et puis y'a eu mon contrat étudiant dans un supermarché aussi. Mais je garde un bon souvenir des deux!

Pivoine a dit…

Oui, j'ai semé des melons.
Je suppose qu'il existe une machine permettant de le faire plus rapidement et sans douleur, mais moi je l'ai fait avec mes mimines et un bâton, en posant graine après graine.
Ca ne m'a pas dégoûtée du melon, j'aime toujours autant ça ;-)

christèle a dit…

@ melly : j'attends de lire ça avec impatience.
vu mon niveau d'anglais j'aurais même pas réussi à vendre un esquimeau.
ps : je vais allez "chez toi" pour te dire d'ou je suis.

@ blandine : et encore j'ai pas tout mis :), mais faut aussi avouer que je suis un poil plus vieille que toi (oh si peu).

@ pivoine : alors là respect, le plantage de graines de melon, ça doit être comme la recolte d'artichauts chez nous, un passage obligé ;)