mercredi 20 février 2008

Julian Taylor, subtilité et précision.


J'ai connu Julian Taylor par le biais d'un ouvrage que je mettais en rayon (Cabotages, éditions Omnibus)

J'ai tout de suite accroché. Le dessin est fin, subtil, léger, les couleurs harmonieuses et ce petit goût du détail, cette reprise fine des graphismes que personnellement j'adore.

Le thème de la mer est particulièrement représenté dans son oeuvre, mais pas seulement :



Décrit comme "un peintre d'atmosphère", il définit ainsi sa façon de travailler :

" Je travaille toute ma toile en même temps. En peinture, on ne commence pas en haut pour finir en bas. Tout monte ensemble, et souvent la brosse chargée de la couleur du ciel à recouvert le phare, s'est introduit dans la mer. Ce tissage particulier de couches qui se recouvrent assure l'unité de la toile."


Pour en savoir plus : galerie26 et chateauvascoeuil .

2 commentaires:

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

joli trait en effet, de la finesse, de la précision. Il ferait de jolies B.D. Julian...

"un ouvrage que je mettais en rayon..." : tu es libraire ?

christèle a dit…

Aiie, tu touches un point sensible (non je rigole).

Je ne suis pas vraiment libraire, je travaille dans une grande surface où je m'occupe du rayon livre.

Pour certains vendre des livres en GMS, c'est comme faire partie de l'axe du mal. J'ai une vision plus souple des choses (du me dira normal), ça peut même parfois être intéressant.