mercredi 17 décembre 2008

"élève interessante et intéressée"


Avez vous lu " Chagrin d'école " de Daniel Pennac ?

L'auteur nous balade entre ses souvenirs de cancre et de professeur.
Le cancre ne s'éclate pas, même si souvent il fait le pitre.
En fait il est constamment sur le qui-vive, il craint d'être interrogé sur des leçons qu'il n'a pas apprises ou pire n'a pas compris. Et puis il doit répondre aux parents qui se désespèrent devant ses notes, apaiser leurs craintes, les distraire.

Le cancre qu'il fut, à inconsciemment façonné le futur professeur.
Il l'a rendu plus tolérant bien sur, plus attentif aux "petits détails" qui peuvent pourrir la vie scolaire d'un élève : remarques désobligeantes, sarcastiques, regards méprisants, copies jettées sur la table, zero rageur biffé en rouge etc, les professeurs sadiques ou simplement incompétents ne manquent jamais d'imagination quand il s'agit de signifier à un élève combien il est insignifiant.
Et surtout être un cancre a rendu notre futur professeur beaucoup plus exigeant vis à vis de lui-même.

Ce livre m'a emballé dès le début. J'y ai retrouvé quantité d'anecdotes ou je me reconnaissait (j'étais pas vraiment une cancre, mais une élève moyenne, très, très mauvaise en orthographe).
Mais pour être tout à fait honnête au bout d'un moment, je trouve que le livre tourne en rond.

Mais il y a malgré tout un passage que j'ai particulièrement apprécié, c'est quand il parle de ces "sauveurs". Ces professeurs qui se sont particulièrement intéressés au cancre qu'il était, et ont été au-delà des apparences. Il parle aussi des "commentaires", ces fameux commentaires laissés sur les bulletins de notes et qui ont parfois plus d'impact que la note elle-même.

Il en est un qui m'a particulièrement marqué lorsque j'étais ado. Ma professeur de français en seconde avait inscrit "élève intéressée et intéressante".
Elle appréciait mes efforts d'imagination et désespérait de voir à quel point j'étais incapable de mettre en ordre ces pensées (ça ne s'est toujours pas amélioré).
J'appréciai déjà beaucoup cette prof avant, inutile de vous dire qu'après je l'idolâtrait :)
Cette petite remarque, je l'ai souvent "trimbalée" au cours de mon existence.
A certains moments elle me revenait à l'esprit de façon inopinée, et bêtement ça me faisait du bien de me dire qu'une personne que j'estimai m'avait jugée intéressante.

Et vous un souvenir précis en mémoire concernant un ou une professeur ?

9 commentaires:

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Je me souviens d'un prof d'histoire (géo) passionnant qui avait un nom inoubliable : Monsieur Vieillard-Baron. Il ressemblait à Michel Piccoli et avait le don de rendre passionnant ses récits en les jouant de manière théâtrale à grands renforts de gestes évocateurs et de mouvements des bras, d'une voix de ténor envoûtante. J'ai en mémoire son récit du dirigeable Von Zeppelin notamment. Un Alain Decaux mais en dix fois mieux !

christèle a dit…

C'est étonnant comme on se souvient facilement du nom de ces professeurs, les autres...oubliés sitôt l'année scolaire finie.

emanu124 a dit…

J'ai lu d'autres livres de Daniel Pennac, mais pas celui-ci..
Merci pour le résumé

Melly a dit…

Oui j'ai lu ce livre et j'ai beaucoup aimé -

très très "bien vu" tout ce qu'il raconte !

un souvenir de prof ? - ben ça remonte plus au primaire : la maîtresse ne voulait pas me faire passer en 6ème, j'ai du passer un examen !
en 4ème, je la croise en ville, et ... je la toise !! : car "j'ai le Prix d'exellence cette année Madame" ! (c'était vrai : je me disais que l'année d'après y'aurait le brevet alors je me suis mise à apprendre mes leçons et faire mes devoirs : trop nul : du coup j'ai eu le prix d'excellence en fin d'année, j'étais 1ère partout ! -
du coup !
j'ai décidé que Pfff pas la peine , c'est nul, ça m'intéresse pas tout ça ! - j'ai laissé tomber et ai juste fait de sorte d'arriver au Bac en ... faisant rien !
je me suis Ennuyée toute ma scolarité , sauf en Terminale Philo, la seule année où je me suis "intéressée", passionnée !

il n'y avait que les Prof de langues qui m'intéressaient, mais ... comme mes parents m'envoyaient en vacances de "langues", je parlais couramment allemand, anglais et presque espagnol, alors les cours : je les passais à jouer aux Dames, ou lire Mickey ! et les prof me foutaient la paix : j'étais incollable !

sinon, je faisais tout ce qui était interdit, j'avais des heures de colle , et je répondais aux prof - poliment, mais ... "justement" ; ils disaient à mes parents que c'était "pénible", mais que j'avais ... "toujours raison", alors ça les faisait marrer !
ben vi M'sieur le Plateau des Mille Vaches, le temps que le livre soit imprimé, sûr qu'il y a PLUS que mille vaches

vous voyez le genre ? !!

nuls mes profs au lycée, j'étais en Math (moderne on disait) et ... le prof arrivait bourré avec un calendos dans la sacoche, et il titubait sur l'estrade, autant dire que ... j'ai JAMAIS mais alors JAMAIS rien voulu comprendre aux Math ! (c'était ma matière principale !!!)
MAIS OUF pour passer le bac j'ai eu le réflexe de survie : je l'ai passé : "Philosophie" !!! littéraire quoi, après 10 ans de Math ! - ça m'a sauvée !!

Bon dis donc, tu nous fais rappeler des souvenir scolaires, c'est bien plaisant !

et LE NOËL DE TES FILLES ?

ça boum chez vous ?

Melly a dit…

ben Alors Christèle... ce Noël et cette Saint-Sylestre, tu es ... passée par la fenêtre ? !!

je passais te souhaiter une belle et heureuse Année 2009 à toi et ta petite famille ; les filles ont été gâtées ?

et toi, tu es ... gelée ?

à bientôt

christèle a dit…

coucou Melly
et bien dire que le sujet des profs t'inspire c'est peu dire :)
finalement tu t'emmerdais en classe c'est tout.

la fin d'année fut tranquille et gelée (marre de ce froid), et les filles ont été gatées pourries, normal quoi !

Merci boucoup de ton passage et de ta fidélité, grosses bises bretonnes.

Mlle Figolu a dit…

Allez j'en profite moi aussi pour te souhaiter une belle et douce année 2009 !

Et du coup je pense que pendant mon congé mat' je vais me payer ce Pennac ... ça fait longtemps que je n'ai rien lu de lui ...

Merci pour ta critique de ce bouquin !

christèle a dit…

Coucou Mlle figolu et merci;
ahh !!le congé mat, génial pour bouquiner :)

Fred O Fenua a dit…

Bonne année Christèle !